La maison des Enfants s’inspire de plusieurs méthodes éducatives alternatives portant le nom des pédagogues les ayant développés : Montessori, Arno Stern, mais aussi et surtout par le biais des apprentissages autonomes décrits en partie par John Holt.

Les activités menées au sein de La Maison des Enfants ne seront jamais soumises à évaluation. Il est toutefois possible de prendre connaissance des objectifs vers lesquels tendent chacune des activités mises en place au sein de notre structure. Les objectifs sont ceux de l’Education Nationale Française, consultables sous le nom de Bulletin officiel, voir plus précisément ici. Ces objectifs sont à titre indicatif. Notre établissement s’engageant à suivre scrupuleusement le rythme de chaque enfant, ceux-ci seront remplis très certainement partiellement, progressivement, en fonction des besoins de chacun. Nous souhaitons permettre aux enfants de s’exprimer le plus librement possible, être eux-mêmes tout en  acquérant le maximum d’autonomie.

Nous nous engageons à ne jamais contraindre un enfant à mener une activité particulière.

En effet, l’enfant sait naturellement ce dont il a besoin pour se construire. A moins qu’un enfant soit atteint d’une lourde pathologie, l’enfant éprouve de l’intérêt pour le monde qui l’entoure. Il est un explorateur né.

Il n’a pas besoin de professeur pour apprendre à marcher et à parler, il a besoin que soient présentes dans son environnement des personnes humaines qui parlent et qui marchent. C’est « l’esprit absorbant de l’enfant » décrit par Maria Montessori. L’enfant utilise ce qui est présent autour de lui pour se construire par appropriation, par imitation, et parce que tout son être est tendu dans une recherche que lui dicte la nature. Chaque enfant possède un guide intérieur qui l’invite à accomplir certaines explorations, certains exercices d’entraînement. Plusieurs pédagogues ont mis en évidence les périodes sensibles d’évolution, ces moments donnés dans la vie de l’enfant où ses compétences sont optimales pour telle ou telle acquisition. L’enfant a besoin d’être abondamment nourri par un environnement riche en possibilités d’expériences, mais aussi d’être compris dans ce qu’il traverse. Les comportements de l’adulte ne doivent pas interférer sur l’accomplissement qui se manifeste grâce à la liberté donnée à l’enfant d’écouter ses besoins et de choisir son travail.

A la Maison des Enfants, l’éducation positive et bienveillante est la base de notre pratique professionnelle. Elle ne peut en aucun cas être confondue avec un quelconque laxisme.

Les règles de vie commune soutiendront notre démarche, afin de permettre à chacun de s’épanouir le mieux possible et ce, ensemble.

Nous pouvons vous faire parvenir une liste d’ouvrages qui nous semble pertinents à ce sujet, si bien évidemment vous souhaitez en savoir plus.